A form for a from

where is the writing from?
not writing for a living
but living to write.

Advertisements

Diluée

Eau de fleur d’oranger diluée dans le café
vais-je ainsi apaiser
ma soif de trouver le sommeil

Je m’éléphante à défaut d’enfante-Roi
et me noie dans le noir du grain que je broie
Enfante-moi ? Toi-même !

Tourne donc le dos à ceux qui te happent
Noie le poison dans l’eau de fleur d’oranger
Propose un sacré-seulée, on te reprochera d’avoir été acide avant d’avoir été amère

Évide écaille
fais des ronds, tourne en rond
dans l’eau de fleur dérangée
acéré le grain, torréfié, fendu par l’une ou l’autre de ces entrailles
la carapace ne convainc que l’affable attablé affamé assoiffé d’engeance
liquéfiée.

(mars 2016)

C’était un adieu

C-etait-un-adieu

[To be heard]

Sa voix se fit fébrile

Je suis une montagnarde
Mon père était des Pyrénées
Ma mère de Lozère

Les sanglots interrompirent le flot de paroles

Quand j’étais petite
j’aimais jouer au bord du ruisseau

je raccrochais.
Aufhören. Ablehnen. Auflegen.
Je pleurais.
Les larmes parcouraient mon corps
à l’envers,
le décor.

Durant trois unités, pleurais.
Les images défilaient,
les larmes ruisselaient.
Innondée,
j’y étais au bord du ruisseau
et l’observais
cette fillette à peine rencontrée.

Loin d’être un aveu,
c’était un adieu.

(July 2013)

In memory of my grandmother.
She was born in 1924, died on the 11th of march 2017